Médiation familiale

« Depuis que nous nous reparlons, nos enfants vont mieux ! »

« Notre fille ne joue plus le rôle de messager entre nous deux. Elle est visiblement soulagée. »

« Mon fils est à nouveau prêt à aller chez son père. Et ses notes ont remonté ! »

« Je me sens plus libre par rapport à mon histoire familiale. »

Être parents ensemble lorsque le couple homme-femme est en conflit, ou même séparé, constitue plus qu’un paradoxe, un défi qui peut sembler impossible à relever.

Tous les spécialistes de l’enfance reconnaissent ce besoin de sécurité de tout enfant :  vivre au quotidien la bonne entente de ses parents, plutôt que de subir les conséquences de leurs désaccords ou de l’absence de communication.

La loi de 2002 sur l’autorité parentale conjointe rappelle votre devoir de répondre à ce besoin essentiel, avant tous les autres, de communiquer en tant que parents pour l’avenir de votre ou vos enfants.

Je vous propose de faire de la tentative de médiation familiale préalable obligatoire (TMFPO) une véritable opportunité de renouer un dialogue. 

Parce que la Justice ne répond que du point de vue du droit, et dans un délai de 18 mois en moyenne entre la saisine et une première audience devant le magistrat, travaillons votre conflit et construisez une parentalité positive, une éducation positive, même séparés.

Celle-ci ne sera pas celle des livres, idéale et inaccessible, mais simplement la vôtre.

Non pas parfaite, mais celle que vous pourrez mettre en place. Celle dont vos enfants ont besoin.

« Etre humain signifie essentiellement que l’on ne recherche pas la perfection. »

Georges Orwell